La seconde générale et technologique

Les enjeux : motivation, méthode et orientation

La première année de lycée – en seconde générale et technologique – est l’occasion de nourrir sa culture générale, d’approfondir ses connaissances et ses compétences.

Quelques repères :

  1. L’entrée au lycée. La classe de seconde générale et technologique coïncide avec la découverte d’un nouvel établissement : le lycée. Ce changement marque bien souvent un moment délicat pour le lycéen qui doit dans le même temps acquérir de nouveaux codes, se faire de nouveaux amis et parfois passer plus de temps dans les transports. Sur le plan personnel, l’arrivée au lycée peut amener à une certaine déstabilisation émotionnelle et à un « test » de l’environnement amical ou des structures familiales : bref, c’est parfois le début d’une « crise ».
  1. Les méthodes de travail. La classe de seconde générale et technologique est principalement un défi sur le plan des méthodes de travail en classe (prise de notes, gestion du temps, qualité rédactionnelle, abstraction, lien entre les concepts) et à la maison (travail personnel, rythme et autonomie, « devoirs maison »).

Développer de nouvelles méthodes et mieux s’organiser se révèle vite indispensable et nécessaire.

Le contenu des cours est plus dense et appelle une maîtrise de connaissances plus nourries et plus variées. Ces exigences nouvelles amènent à anticiper la probabilité d’échec ou de réussite d’un(e) élève qui choisirait d’approfondir cet enseignement en spécialité de 1ere générale.

L’exemple des Mathématiques : le programme de mathématiques s’organise en 5 parties : nombres et calculs, fonctions, géométries, statistiques et probabilités, algorithmique et programmation.  Le niveau de raisonnement, la précision attendue dans la démonstration, la diversité des démarches conduisent à prévoir la réussite (ou l’échec) de la poursuite de spécialité de mathématiques en 1ere.

  1. L’orientation :

La découverte de nouvelles disciplines et la nécessaire acquisition d’une méthode de travail plus performante doivent permettre aux élèves de 2nde de préparer et de déterminer leurs choix pour une orientation en cycle terminal (qui comprend l’année de 1ere et l’année de Terminale)

  • soit dans une voie générale
  • Soit dans une voie technologique

Comment faire ?

Face à ces enjeux, un(e) élève de seconde générale et technologique va faire face à certaines questions délicates :

seconde générale et technologique
  • Qu’est ce qu’il m’arrive ?

  • Pourquoi est-ce que tout change ?
  • Comment trouver ma place au lycée et m’y sentir bien ?
seconde générale et technologique
  • Comment mieux gérer mon temps ?

  • Comment obtenir de bons résultats en 2nde ?
  • Comment être mieux organisé(e) ?
  • Comment gérer mon temps à la maison ?
seconde générale et technologique
  • Dois-je m’orienter vers une 1ere générale ou une 1ere technologique ?

  • Si je choisis d’aller en filière générale, comment choisir mes spécialités ?
  • Comment savoir si je fais « le bon choix » ?

Pour toutes ces raisons, il peut être judicieux d’être accompagné pendant la classe de seconde générale et technologique.

Et après la seconde ?

Au cours de l’année de seconde générale et technologique, l’élève et sa famille se décident pour la voie générale ou pour la voie technologique.

En choisissant la voie générale, il est également nécessaire de choisir les spécialités.

 

Les 13 enseignements de spécialité mis en place par l’Éducation Nationale sont : 

Les 13 enseignements de spécialité mis en place par l’Éducation Nationale

Sur les 13 choix possibles annoncés par les documents officiels du Ministère de l’Éducation Nationale, il existe en réalité 7 enseignements de spécialité dits « classiques » proposés par la plupart des Lycées, en tous cas ceux représentant les trois séries générales avant la réforme.

Les 7 spécialités les plus répandues sont :

Les 7 spécialités les plus répandues

Les 6 spécialités les plus rares sont : 

les 6 spécialités les plus rares

La combinaison de choix de spécialités souhaitée par le lycéen dépend bien sûr de ses affinités et souhaits mais aussi de ses compétences.

Même s’il est toujours possible de progresser, il est important de bien tenir compte de son niveau scolaire pour choisir ses spécialités et ce pour s’assurer de bons résultats au Bac .

L’idée est de construire un projet d’orientation cohérent dès la classe de Seconde, qui soit également nourri par des activités scolaires et extra-scolaires. Ainsi, le lycéen explore et porte à maturation son projet d’orientation durant sa Première et sa Terminale pour ensuite obtenir la formation de son choix sur Parcoursup et entamer ses études supérieures dans de meilleures conditions possibles.

En filière générale, il faudra ainsi choisir 3 spécialités en 1ere et n’en garder que 2 en terminale !

Pour faire son choix, l’élève doit s’informer sur son orientation et évaluer ses centres d’intérêts, à la lumière des résultats scolaires obtenus durant l’année de 3eme mais surtout au regard des premiers résultats obtenus en 2nde.

Cette décision est particulièrement significative et engageante et il est donc souhaitable de s’interroger assez tôt sur la direction que l’on souhaite donner à ses études.

Ce choix aura un impact sur les études envisageables par la suite et sur les métiers auxquels elles donnent accès.

Par ailleurs, les lycéen(ne)s qui se verraient refuser l’accès en 1ere générale doivent réfléchir activement à la voie technologique à emprunter.

 

Il existe de nombreuses séries technologiques :

les différentes filières de la seconde technologique

Pourquoi réfléchir dès la 2nde à son orientation scolaire ?

  • Après la seconde générale et technologique, différentes filières scolaires et professionnelles existent. Il est souhaitable de choisir son orientation vers une filière/des spécialités qui intéresse plutôt que de subir une orientation, en raison par exemple de résultats trop fragiles.
  • Certaines filières, certaines spécialités seront plus exigeantes que d’autres, et en avoir conscience dès la 2nde permet de bien s’y préparer en amont pour y accéder.
  • La voie générale, si elle offre de plus larges possibilités, n’est pas nécessairement la plus appropriée, selon le parcours et les envies des jeunes lycéens. En fonctions de l’orientation postbac envisagée, une voie technologique peut présenter de meilleures probabilités d’admission sur Parcoursup.