La plateforme des masters

Les dés sont lancés !

Les lycéens vont se préparer pour Parcoursup et les étudiants titulaires d’une licence vont, désormais, pouvoir inscrire leurs poursuites d’études au sein d’un “Parcoursup” des masters.

Depuis 2016, pour effectuer un master 1, les candidatures se réalisaient auprès des établissements. Chacun présentait ses propres conditions, particulièrement pour le choix des dates d’inscriptions. De fait, la période d’inscription s’étendait de mars à juillet.

Seulement, de nombreux étudiants se sont retrouvés sans aucune affectation.

La raison ? Pas leurs résultats mais bien le manque de places disponibles. Et aucun suivi n’était réalisé dans le but de les réorienter vers un master qui pouvait correspondre à leurs attentes.

La colère des diplômés de licence a été entendue et a permis l’amélioration du projet d’une plateforme unique.

Si vous avez trouvé le master de tes rêves et que vous appréhendez la période qui vous attend, nous vous aidons à mieux appréhender pour mettre toutes les chances de votre côté !

Disclaimer : cet article est voué à évoluer pour que vous puissiez retrouver toutes les informations nécessaires qui répondent à vos questionnements. Par ailleurs, nous souhaitons être neutre, nous sommes uniquement ici pour vous informer des changements de la plateforme.

La plateforme des masters : quels changements ?

Auparavant, la plateforme informative Trouvermonmaster permettaient aux étudiants de se renseigner sur les potentielles poursuites d’études (en fonction d’un domaine, d’une ville…) et candidataient sur le site ecandidat, qui était propre à chaque université.

De fait, les étudiants devaient s’informer sur les périodes d’inscription et d’admissions. De quoi rendre la période encore plus anxiogène, potentiellement limiter les vœux pour ne pas être surchargé par les différents sites…

Cependant, de nombreux problèmes ont été constatés. En conséquence, le 15 septembre dernier, la ministre de l’Enseignement Supérieur, Sylvie Retailleau, a annoncé la mise en place d’une nouvelle plateforme unique pour les masters, elle deviendrait informative ET performative.

Toutes vos demandes passeront par le même site début 2023.

la plateforme des masters

La ministre de l’Enseignement Supérieur a affirmé que cet outil permettra aux diplômés de :

  • Consulter les propositions d’admission
  • Déposer son dossier de candidature
  • De connaître le nombre de places restantes
  • De connaître les réponses des établissements

Avec ces changements, la plateforme rassemblera les renseignements, vos candidatures et réponses des masters. En clair, tout sera centralisé afin de “faciliter les missions des commissions de recrutement” ’a précisé Sylvie Retailleau.

Par ailleurs, ce site unique obligera pour l’ensemble des établissements d’avoir un calendrier commun pour “fluidiser les demandes” a assuré la Ministre de l’Enseignement Supérieur.

Outre cela, le taux de saisine des rectorats devrait baisser de 33%.

 

[ATTENTION] : Il n’y aura aucune validation administrative des pièces de votre dossier (complet, incomplet). Veillez à bien remplir l’entièreté de votre dossier et à présenter des documents lisibles. 

En effet, des documents incomplets/illisibles pourraient entraîner le rejet de votre candidature, sauf si l’université pour laquelle vous avez candidaté vous contacte hors plateforme.

la plateforme des masters

Comment la plateforme va fonctionner ? Quand candidater ?

Les dates ne sont pas encore précises, nous les ajouterons dès qu’elles le seront. Pour l’instant, voici les périodes qui vous attendent :

  • Dès février 2023, les universités devront renseigner les formations disponibles sur la plateforme
 
  • Ensuite, du 1er mars 2023 au 3 avril, vous pourrez déposer vos candidatures pour le ou les master(s) de votre choix
 
  • Du 7 avril au 12 juin, vos candidatures seront étudiées par les universités
 
  • [FORMATION ALTERNANCE] : Du 7 avril au 30 septembre : phase d’examen et d’admission 
 
  • Du 19 juin au 17 juillet, la phase d’admission débutera et vous offrira les opportunités à accepter les choix obtenus !
 
  • Du 22 juillet au 31 août : période de gestion des désistements et attribution des places vacantes.
 
 
En ce qui concerne la période administrative : 
  • Début au plus tard le 12 juillet
  • Jusqu’au 20 juillet pour les admis en phase principale (avec signalement des non-inscrits le 21 juillet)
  • Jusqu’au 24 août pour les admis en été (avec signalement des non-inscrits le 25 août) 
 
 
Pour la phase de saisine, elle sera de mi-juin à fin octobre.

Cette année, la plateforme ne connaîtra ni de phase complémentaire, ni de hiérarchisation des vœux.

De fait, vous pourrez effectuer 15 vœux de mention en formation initiale et 15 vœux en mention en alternance.

Si la phase complémentaire se met en place plus tard, alors vous pourrez entrer 10 vœux de mention en formation initiale et 10 vœux en formation alternance.

la plateforme des masters

Comment vont se dérouler les sélections ?

Sylvie Retailleau a certifié que les étudiants auront la main tout au long du processus et ne doivent pas s’autocensurer.

Voyez large et ne vous limitez à rien, tout est possible ! 

Par ailleurs, la ministre de l’Enseignement Supérieur poursuit : “La sélection ne sera pas faite par la plateforme mais par les commissions pédagogiques au sein des établissements”.

Le processus d’admission et d’examen de votre dossier s’appuiera sur :

  • L’appréciation de votre projet
  • Votre parcours, vos relevés de notes
  • Votre motivation

Certaines formations pourront, en complément, vous demander de remplir des formulaires avec des questions supplémentaires.

la plateforme des masters
la plateforme des masters

Et ensuite, que faire une fois les admissions reçues ?

Une fois une formation obtenue, et dès l’ouverture de la plateforme, vous avez 3 jours pour accepter ou décliner

Ensuite, vous n’aurez plus qu’un jour pour répondre.

Vous ne pourrez pas accepter simultanément deux poursuites d’études. Le rôle de la plateforme a pour objectif de « redistribuer les places des candidats ayant accepté une autre proposition”.

Alors, si vous n’obtenez pas le vœu comme vous voulez absolument, pas de panique ! Les dernières places vacantes de certaines formations seront (ré)attribuées entre mi-juillet et la rentrée.

Cette mise en place a aussi pour but de connaître plus précisément le nombre d’étudiants réellement inscrits dans les formations. De quoi se projeter dans les futures années pour créer d’autres places.

Mais aussi de mettre en place de nouveaux ajustements dans le but d’améliorer l’expérience des élèves à la recherche d’un master.

la plateforme des masters

Et si vous n'avez pas de proposition d'une mention de master suite à l'obtention de votre licence ?

Si vous n’avez aucune proposition suite à vos demandes, le site vous facilitera la démarche de saisine le rectorat.

Seulement, certaines modalités sont à remplir :

  • avoir candidaté au minimum 5 mentions de master dont au minimum deux mentions différentes
  • avoir candidaté sur des mentions en adéquation avec la mention de votre licence
  • avoir candidaté au minimum à 2 établissements différents

Ces conditions ne concernent que les étudiants en France métropolitaine (hors Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française – ceux-ci devront avoir au minimum deux candidatures pour la première année de leur master).

Suite à l’obtention de votre licence, vous possédez un délai de 15 jours pour engager la procédure.

Une fois le rectorat informé de votre situation, vous recevez une notification de réception de la demande effectuée.

Par la suite, les services rectoraux vont en discuter avec votre établissement d’origine et d’autres sites universitaires. Une fois cette étape réalisée, vous aurez 3 propositions de master en accord avec votre projet professionnel. Vous devrez donner votre réponse sous un délai de 8 jours (à compter à partir de la réception de la 3ᵉ proposition).

Le choix de votre master est décisif pour les futures années de votre vie puisqu’il constitue les fondements du métier que vous allez réaliser. C’est véritablement la mission et la passion d’Edupulse de vous accompagner dans ces étapes (vous accompagner dans vos choix de poursuites d’études) et de vous épauler dans la composition de votre projet d’orientation scolaire, universitaire et professionnel. Si vous vous sentez perdus dans vos choix, il est probable que le bilan d’orientation, que nous proposons à Bordeaux et à Toulouse (ou à distance), vous permette de débloquer la situation et de trouver l’orientation scolaire qui vous correspond.